LIMONCELLO

- -

Réalisation Luiso Berdejo , Borja Cobeaga , Jorge Dorado

L’ouest américain. Un village quelconque. Un prêcheur qui a du mal à dormir - A Good Man -. Une jeune fille et un garçon arriéré en quête d´une carte - Dio vi benedica a tutti -. Un sheriff qui ne se lave pas - Río Puerco -. De la poussière, du sang séché, des chevaux, des pistolets, des cheveux sales, de la sueur, des abreuvoirs... Trois de l’Ouest.

Réalisateur

LUISO BERDEJO

Donostia / San Sebastián, 1975. Il a passé son enfance à patiner dans un quartier de Saint Sébastien appelé Amara, en tâchant de vaincre ainsi sa nervosité qui se manifestait lorsqu´il regardait les making of qui passaient de temps en temps à la télé.

BORJA COBEAGA

Donostia / Saint-Sébastien, 1977. Il jongle entre son travail au petit écran avec des émissions telles que « Vaya Semanita » et la réalisation de courts-métrages qui comptent déjà plus d'une centaine de prix, notamment avec une nomination à l'Oscar pour Éramos Pocos et une nomination au Goya avec « La primera vez ». Il a réalisé les longs-métrages Pagafantas et No controles et il est co-auteur des scénarios de Amigos et Ocho apellidos vascos.

Il est membre associé d'Arsénico PC et Sayaka Producciones Audiovisuales avec Borja Crespo, Nahikari Ipiña, Koldo Serra et Nacho Vigalondo.

JORGE DORADO

Madrid, 1976. Il a réalisé jusqu’à aujourd´hui 6 courts-métrages 35 mm, avec lesquels il a remporté plus de 50 prix. La guerra (La guerre) a été nominé au meilleur court-métrage de fiction aux Prix Goya 2007. Aujourd’hui, il travaille en tant que réalisateur de publicité.