DON MIGUEL

- -

Réalisation Kote Camacho

Eugenio se rend avec sa hache à la pharmacie de Don Miguel, pléthorique. Il suffit que Don Miguel lui signe quelques papiers pour que la banque lui prête enfin l’argent qu’il a demandé. Mais au lieu de signer et de faire plaisir à Eugenio, Don Miguel lui propose un marché.

Réalisateur

KOTE CAMACHO

Oiartzun, 1980. Il étudie les Beaux-Arts à Bilbao, et après avoir travaillé à Madrid et à Londres, il revient s'installer dans sa ville natale.
Dessinateur, cinéaste et surtout animateur, dès son plus jeune âge il expérimente les techniques artisanales et numériques de manière autodidacte. Il publie des bandes dessinées sur Napartheid et dessine des storyboards pour Julio Medem, Juan Carlos Fresnadillo (28 Weeks Later, 2007) et Juanjo Elordi (Gartxot, 2011).
Il se fait connaître comme cinéaste avec l'expérience visuelle et narrative La gran carrera (2010), sélectionnée à Kimuak et nominée à l'EFA. Son drame social Elkartea (2013) est le premier film en basque sélectionné à Clermont-Ferrand. Avec Don Miguel (2014), il inaugure une technique originale entre animation et vidéo, développée pour de futurs projets de longs métrages. Il expérimente également en collaboration avec d'autres artistes et animateurs du collectif Hauzkena Taldea, où il co-réalise et anime les courts métrages Beti bezperako koplak (Kimuak 2016) et Areka (Kimuak 2017). Ses animations sont également intégrées dans des films de Julio Medem (Caótica Ana, 2007), Lander Camarero (Nuestro Viejo y el Mar, 2017), Thomas Horat (Die Rückkehr der Wölfe, 2019), Oier Aranzabal (Margolaria, 2018) et Ritxi Lizartza (Apaiz Kartzela, 2021). Il écrit, produit et réalise également le documentaire Txillardegiren Klika (2019), sur l'important linguiste qui a réveillé le mouvement de la culture basque.